Depuis quelques mois, la colère s’intensifie auprès du peuple chinois concernant les strictes mesures établies dans le cadre de la stratégie Zéro Covid. L’incendie qui a provoqué la mort de 10 personnes à Urumqi a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, l’étincelle qui a allumé la flamme. Les manifestations ont ainsi éclaté ce mois-ci, notamment à Shanghaï et Pékin, théâtres principaux du mouvement contestataire, après des mois de colère réprimée. Que va-t-il advenir de la Chine ? Quelle va être la réponse du gouvernement de Xi Jinping ? Le mouvement de la feuille blanche va-t-il obtenir les promesses qu’il quémande ? Comment la Chine va-t-elle se redresser ?

Le 25 septembre, l’Italie a choisi Giorgia Meloni des Frères d’Italie comme chef d’Etat. Avec 26% des votes, elle gagne la position de Présidente du Conseil. Tandis que Frères d’Italie fête sa victoire, Saviano, journaliste menacé par la mafia et sous protection policière permanente, publie une page noire avec un seul mot : résister. « L’extrême-droit gagne en Italie » écrivent la BBC, The Guardian, Le Monde, El Pais, The New York Times et The Washington Post. En ce moment, en Italie, c’est la guerre culturelle et les débats enflammés montre un pays qui n’a jamais fait complètement face à son passé noir.