En décembre, le deuxième plus grand développeur immobilier chinois Evergrande Group annonce qu’il est en défaut de paiement. Ayant exploité le boom immobilier de 2005, et basant son business modèle sur la spéculation, et l’effet de levier, la crise du COVID-19 a porté son coup de grâce à ce géant de l’économie chinoise. Quelles sont les causes de cette chute? Et quelles en seront les conséquences?