Si vous avez récemment fait un tour sur Twitter, plateforme sur laquelle les hashtags #JusticeforJohnny and #MenToo, ou encore #AmberTurd, #MePoo et #AmberHeardisaLiar sont régulièrement en tendance, ou sur TikTok où vous pourrez visionner des milliers de vidéos tournant Amber Heard au ridicule, alors vous aurez forcément entendu parler du procès qui oppose la jeune actrice à son ex-mari, Johnny Depp. A l’opposé de nombreux internautes qui commentent en continu le procès, diffusé en direct dans le monde entier, je ne m’appliquerai pas ici à déterminer qui est le coupable, bien que les preuves tendent pour le moment à penser que c’est Amber Heard. Au lieu de cela, mon but est de prouver que les vrais perdants de ce procès sont les victimes de violences domestiques à travers le monde.