À l’aube de l’Europe moderne, les scientifiques et les mathématiciens se comptaient au bout des doigts, et vu le nombre limité des sources du savoir, « le problème à trois corps », l’un des principaux mystères de l’époque, représentait un vrai bourbier que personne n’a pu résoudre. À un âge surprenant de 23 ans, le mathématicien Henri Poincaré, cependant, n’a pas épargné d’efforts pour s’attaquer au défi, et en faisant cela, il a décidément réussi à acquérir plus qu’il n’avait espéré.