Londres Autrement : Canary Wharf, Brixton et les Inns of Court

Par Aurélien Kong 

Londres est une grande ville, et il est facile de passer à côté de certains endroits pourtant dignes d’intérêt. La série Londres autrement propose un petit tour d’horizon de quelques quartiers alternatifs offrant de belles possibilités de promenades, sorties ou exploration. Aujourd’hui, gros plan sur le dynamique et vibrant Brixton, les gratte-ciel de Canary Wharf, et le charme intemporel des Inns of Court…

Canary Wharf

end-of-tenancy-cleaning-in-canary-wharf-e14
Canary Wharf| Accès : Jubilee Line ou DLR. Aussi, via bus et Thames Clippers depuis le centre de Londres et Crossrail d’ici 2018-2019. 

Et non ! Canary Wharf ne tire pas son nom de quelque canari légendaire, mais simplement du fait qu’on y déchargeait autrefois les marchandises venues des îles Canaries. Durant les ères Georgienne et Victorienne, les Docklands étaient en effet une plaque tournante du commerce maritime de la ville et de l’empire britannique. Mais l’arrivée des cargos et containers au milieu du XXème siècle déplaça l’activité portuaire en aval de la Tamise, condamnant ainsi les docks de la capitale. Le quartier resta à l’abandon pendant de nombreuses années, avant d’être finalement redéveloppé par le gouvernement de Margaret Thatcher dans les années 80-90. Aujourd’hui, Canary Wharf est devenu un important quartier d’affaires et abrite de nombreuses grandes entreprises, banques et assurances [1] [2].

canary-wharf.jpg
Canary Whard au début de sa construction en 1989 [30]

Les amateurs de verre et d’acier trouveront leur compte à Canary Wharf, qui réunit quelques-uns des plus hauts gratte-ciels de Londres. Moins excentriques que ceux de la City mais pas moins imposants, ils ont pour la plupart été conçus par de célèbres architectes tels César Pelli et Norman Foster pour ne citer qu’eux [3]. Pas d’accès au public en revanche, si ce n’est les restaurants situés aux étages inférieurs : à moins de connaître les bonnes personnes, il faudra se contenter de la vue depuis le rez-de-chaussée !

Ça ne fait rien, il y a autant de choses à admirer au sol que dans les airs. Le quartier a été méticuleusement dessiné et planifié, lui conférant un style très différent de celui de la City. Alors que le centre historique de Londres s’avère plutôt secret, tortueux et irrégulier, Canary Wharf veut épater par ses plazas spectaculaires ornées de fontaines et œuvres d’art, ses arcades rectilignes, ses enseignes alignées au garde-à-vous. Le tout arrangé de part et d’autre des anciens docks, où ondulent les reflets des gratte-ciels [4].

À l’extrémité ouest du quartier, Cabot Square affiche une symétrie impeccable avec une impressionnante vue sur la plus haute tour du quartier, One Canada Square, et ses deux petites sœurs. À l’autre extrémité du quartier se trouve Canada Square, où la patinoire de Noël joue les prolongations jusqu’au 25 février, l’occasion de venir patiner au pied des immeubles [5].

Cabot_Square,_Canary_Wharf_-_June_2008.jpg
La vue depuis Cabot Square offre une symétrie quasi-parfaite [31]

Reuters Plaza occupe le centre du quartier, au carrefour entre les stations du DLR et l’immense station de métro de Norman Foster. Le bandeau d’actualités de l’agence de presse britannique Reuters, au-dessus des quais, et les « Six Public Clocks » de Konstantin Grcic [6] font partie des principales curiosités du quartier. Depuis Reuters Plaza, on accède également à l’immense centre commercial souterrain destiné à attirer du monde même les jours de repos, évitant ainsi l’effet « ville fantôme » qui caractérise certains quartiers d’affaires le weekend. Canary Wharf a ainsi une très bonne offre de pubs, cafés, bars et restaurants rendant le quartier relativement vivant.

494747954.jpg
Reuters Plaza et ses six horloges suisses [32]

Le nord du quartier, de l’autre côté du North Dock, a davantage conservé son style historique. Les anciens entrepôts ont été reconvertis, et c’est notamment ici qu’on trouve le Museum of Docklands [7], un musée très complet (et gratuit) qui retrace l’histoire du quartier et du commerce maritime de la ville dans ses moindres détails. Objets d’époque, œuvres d’art et reconstitutions transportent les visiteurs à l’âge d’or des Docklands, et leur font découvrir le quotidien de ceux qui y travaillaient autrefois.

construction of striking lattice timber roof above canary wharf crossrail station_144105.jpg
La station Crossrail dans le North Dock est recouverte d’une vaste canopée [33]

C’est également dans cette zone qu’a été bâtie la station qui accueillera les trains du Crossrail [8], la ligne de métro rapide est-ouest actuellement en construction. L’imposante structure a des airs de navire flottant au milieu du North Dock, avec son armature de bois et sa grande canopée. Et elle abrite, en plus de la station Crossrail, une nouvelle flopée de boutiques, restaurants et cafés, sans oublier un jardin-terrasse réunissant des espèces végétales du monde entier [9]. En s’aventurant encore un peu plus au nord, on se rend compte qu’un cordon de voies ferrées et voies rapides forme un rempart assez brutal entre Canary Wharf et le quartier plus populaire de Poplar.

Vers le sud du quartier, South Quay Footbridge permet de rejoindre les secteurs résidentiels de Millwall et Cubitt Town, où les maisonnettes se font progressivement encercler par de grands immeubles de luxe. Le dernier en date et le plus haut de tous, Baltimore Wharf Tower, surplombe Millwall Inner Dock de ses formes arrondies. Plus au sud, le tranquille Millwall Outer Dock est bordé de plus petits pavillons qui ont conservé le style des anciens docks.

15114568114_a379986145_b.jpg
Clippers Quay est l’endroit idéal pour venir nourrir les canards en toute tranquilité [34]

Canary Wharf a su se doter d’une nouvelle identité tout en préservant l’héritage des anciens docks, et s’impose comme un symbole du renouveau de l’est londonien. Le quartier est dynamique et s’efforce d’attirer le public, comme l’atteste son important agenda culturel [10]. Jusqu’au 27 janvier, des installations lumineuses sont dispersées un peu partout dans le quartier, l’occasion de visiter et voir les lieux autrement [11] !

Canary-Wharf-at-night-920x486.jpg
Canary Wharf la nuit [35]
Brixton

a86773da84426ccadbd4453bc28650ac.jpg
Accès : Victoria Line, ou nombreux bus depuis le centre de Londres et les quartiers alentours.

Au sud de la capitale, dans la première couronne de banlieue, se trouve le quartier de Brixton. Son centre-ville, condensé autour de la station de métro, en est la partie la plus active, tandis que les alentours sont essentiellement résidentiels et plus tranquilles. Le quartier est notamment réputé pour son importante culture afro-caribéenne. C’est ici que s’installèrent, en 1948, les premiers immigrants venus de Jamaïque, suivis par ceux venus d’autres territoires des Antilles britanniques. Au fil des années, les conditions sociales et économiques se dégradèrent, provoquant une vague d’émeutes dans les années 80 et 90. L’accumulation de faits divers, notamment en lien avec le trafic de drogue, donnèrent à Brixton une réputation quelque peu sulfureuse. Mais le quartier n’a pas pour autant perdu de son dynamisme et est aujourd’hui en pleine mutation [12] [13].

Brixton Road, l’axe principal traversant le centre-ville, déborde de commerces installés dans des grands linéaires d’immeubles Victoriens. Au bord de Brixton Hill, St Matthew’s Church, avec son portique d’inspiration grecque, et Lambeth Town Hall sont deux monuments dignes d’intérêt. De retour aux abords de la station de métro, l’activité est particulièrement intense à l’angle d’Electric Avenue – nommée ainsi en tant que premier axe commerçant éclairé par des lampadaires électriques.

electric-avenue-00358-640.jpg
Les trottoirs de Electric Avenue étaient autrefois recouverts par une canopée [36]

En s’engageant dans Electric Avenue on accède au marché couvert de Brixton, où la culture afro-caribéenne du quartier resplendit sur les étalages et stands colorés. Les boutiques se mélangent à des bars et restaurants proposant des menus du monde entier. Le marché se poursuit de l’autre côté de Atlantic Road et de la voie ferrée, avec toujours plus de magasins typiques et d’endroits où boire et manger [14].

brix-mix.jpg
Les boutiques du marché de Brixton sont hautes en couleurs et motifs [37]

Dans les rues autour du marché et de la gare ferroviaire de Brixton, on trouve encore des restaurants et bars assez branchés. Sur Ferndale Road, on trouve le Chocolate Museum (gratuit), un petit musée-boutique indépendant qui propose une exposition sur l’histoire du chocolat et milite pour une vision plus responsable du produit. Des ateliers sont d’ailleurs organisés pour ceux qui souhaitent mettre la main à la pâte [15].

Certains affirment que le quartier est en cours de gentrification, ou du moins de régénération [13] [16]. Start-ups, espaces pop-up et hipster s’y développent et attirent un public de plus en plus hétéroclite. Dans le même esprit de dynamisme et de renouveau, la communauté locale a développé sa propre monnaie, le Brixton Pound, qui ne peut être dépensé que dans les petits commerces du quartier. Le but de cette initiative est d’assister l’économie locale en s’assurant que l’argent dépensé reste à Brixton et puisse être réinvesti dans des projets locaux [17].

_88898478_88898477.jpg
David Bowie est une des personnalités célèbres nées à Brixton [38]

Sur les billets figurent diverses personnalités liées au quartier comme le chanteur David Bowie, né à Brixton. Le graffiti le représentant sur un mur de Tunstall Road, face à la station de métro, est d’ailleurs devenu son mémorial [18], et ne désemplit pas de gerbes de fleurs depuis la disparition de l’artiste en janvier 2016. D’autres œuvres de street art sont visibles à travers le quartier, profondément ancré dans une culture urbaine et cosmopolite [19].

Enfin, Brixton reste sur le devant de la scène culturelle, avec une multitude de bars et boîtes de nuit, et des institutions comme le Electric Brixton et la O2 Academy Brixton qui accueillent régulièrement de grands artistes [20]. Certainement « the place to be » pour ceux qui veulent changer du West End et trouvent Shoreditch déjà vieux-jeu.

GL828196_942long.jpg
À Pop Brixton, sur Brixton Station Road, de vieux containers sont recyclés en commerces [39]
The Inns of Court

Middle_Temple_Lane.jpg
Accès : Circle et District Lines (Temple), Central Line (Chancery Lane), Piccadilly Line (Holborn). Nombreux bus sur Aldwych, Fleet Street et High Holborn.

Les Inns of Court sont les associations professionnelles réunissant les avocats d’Angleterre et du Pays de Galles. Elles sont au nombre de quatre (Inner Temple, Middle Temple, Gray’s Inn et Lincoln’s Inn) et occupent toutes le même secteur de Londres, entre Covent Garden et la City. Les Royal Courts of Justice se trouvent également dans cette zone, formant ainsi un vaste quartier juridique. Chacune des quatre Inns of Court se présente comme une sorte de campus offrant des infrastructures dédiées à ses membres (logements, bureaux, espaces de rencontre, …) [21]. Bien que situés en plein centre de Londres, à deux pas du West End, ces quartiers très secrets passent facilement inaperçus, mais leur richesse architecturale vaut certainement le détour.

Attention, les Inns of Court restent des institutions assez privées, et en général on ne peut y entrer qu’à certains horaires en semaine. Bien vérifier ces horaires sur leurs sites respectifs [22] [23] [24] [25] !

Gray’s Inn et Lincoln’s Inn, de part et d’autre de High Holborn, sont toutes deux arrangées autour de petits parcs très fréquentés en été. Gray’s Inn Square (entrée sur Gray’s Inn Road ou depuis le parc) est un jardin très soigneusement entretenu bordé de grands immeubles en brique d’inspiration Georgienne. Au cœur de Lincoln’s Inn, les somptueuses bâtisses de Old Square et New Square (accès par Lincoln’s Inn Fields, Chancery Lane ou Carey Street) arborent des styles architecturaux plus variés, remontant notamment au Tudor avec le Old Hall.

lincolns-inn-library.jpg
Lincoln’s Inn Library [40]

Sur Lincoln’s Inn Fields, la maison de Sir John Soane, architecte britannique du XIXème siècle, est devenue le Sir John Soane’s Museum (gratuit), et présente l’imposante collection d’objets et d’œuvres de l’architecte [26]. De l’autre côté de Lincoln’s Inn Fields, et dans un autre registre, le Hunterian Museum (gratuit aussi) est dédié à l’histoire de la chirurgie et de la recherche en anatomie, et présente quelques spécimens animaux et humains remarquables (âmes sensibles s’abstenir) [27].

soane-museum-front-homepage.jpg
La façade du Sir John Soane’s Museum se détache des autres [41]

Middle Temple et Inner Temple forment le quartier de Temple, entre Fleet Street et Victoria Embankment. Les points d’accès se situent sur les rues alentour : sur Fleet Street, on trouve un porche d’entrée entre les numéros 3 et 10, et Victoria Embankment dispose également d’une grande entrée [28]. Au détour de ruelles, squares et arcades insolites, on retrouve à nouveau une multitude d’édifices remarquables aux styles architecturaux divers mais typiquement anglais, donnant au quartier une atmosphère très authentique. Temple Church, l’église à nef ronde construite par les chevaliers du Temple au XIIème siècle, apparaît dans le Da Vinci Code de Dan Brown, et attire désormais des touristes venus trouver quelque message secret dans ses pierres (accès payant) [29]. Vers le Victoria Embankment, les bâtiments sont arrangés autour de grandes pelouses avec vue sur la Tamise toute proche.

temple-church.jpg
L’intérieur de Temple Church [42]

Enfin, la visite ne serait pas complète sans un tour par les Royal Courts of Justice, qui sont ouvertes au public en semaine. Noter que les photos n’y sont pas autorisées : il faudra résister à l’irrésistible tentation de Snapchat et Instagram (ou bien le faire très discrètement). L’immense hall d’entrée, auquel on accède par la grande porte sur le Strand, a quelque chose d’une église avec ses arcades et ses vitraux. De là, on peut accéder aux couloirs du bâtiment principal, au style néo-gothique spectaculaire. L’endroit est un véritable labyrinthe, et on se croit facilement dans les couloirs de Poudlard. Pas de robe de sorcier en revanche, mais les habits traditionnels des avocats et des juges, qui portent toujours des perruques ici. Une petite collection est d’ailleurs visible à l’étage, à l’extrémité du hall d’entrée. Les ailes du bâtiment ont été construites plus tard, et sont arrangées autour de grandes cours intérieures.

8036523002_fdc9a05fec_b.jpg
Le grand hall des Royal Courts of Justice [43]
  • Références, liens et pour aller plus loin :

Canary Wharf

[1] http://www.eastlondonhistory.co.uk/london-docklands-canary-wharf/

[2] https://www.theguardian.com/business/2015/jan/28/canary-wharf-timeline-london-building-docklands-thatcher

[3] http://blog.tunehotels.com/top-5-modern-architectural-gems-canary-wharf/

[4] Le design de Canary Wharf ne fait pas l’unanimité : https://www.architectural-review.com/rethink/the-architecture-of-the-big-bang/10014225.article

[5] http://www.icerinkcanarywharf.co.uk/

[6] (http://canarywharf.com/artwork/konstantin-grcic-six-public-clocks/

[7] https://www.museumoflondon.org.uk/museum-london-docklands

[8] http://www.crossrail.co.uk/route/stations/canary-wharf/

[9] http://group.canarywharf.com/corporate-responsibility/promoting-inclusive-growth/building-communities-relationships/working-in-the-community/crossrail-place-roof-garden-community-activities/

[10] http://canarywharf.com/arts-events/

[11] http://canarywharf.com/arts-events/events/winter-lights-2017/

Brixton

[12] http://www.urban75.org/brixton/history/history.html

[13] http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/the-gentrification-of-brixton-how-did-the-areas-character-change-so-utterly-a6749276.html

[14] http://brixtonmarket.net/brixton-village/

[15] http://www.thechocolatemuseum.co.uk/

[16] https://www.theguardian.com/technology/2014/may/16/brixton-impact-hub-tech-startup-london-rent

[17] https://brixtonpound.org/

[18] https://www.theguardian.com/music/2016/mar/21/david-bowie-mural-jimmy-c-brixton-protected-lambeth-council

[19] https://inspiringcity.com/2014/01/25/a-whistle-stop-street-art-tour-around-brixton-and-the-stockwell-hall-of-fame/

[20] http://www.brixtonbuzz.com/2013/11/the-all-nighters-guide-to-brixton-local-pubs-clubs-and-bars-that-stay-open-after-3am-at-the-weekend/

The Inns of Court

[21] http://www.barcouncil.org.uk/about-the-bar/what-is-the-bar/inns-of-court/

[22] http://www.lincolnsinn.org.uk/

[23] http://www.innertemple.org.uk/

[24] http://www.middletemple.org.uk/

[25] https://www.graysinn.org.uk/

[26] http://www.soane.org/

[27] https://www.rcseng.ac.uk/museums-and-archives/hunterian-museum/

[28] http://www.middletemple.org.uk/about-us/contact-us/how-to-find-us

[29] http://www.insidethedavincicode.com/the-temple-church-london/

  • Crédits images

Canary Wharf : http://www.cleancompanylondon.co.uk/end-of-tenancy-cleaning-in-canary-wharf-e14.html

[30] https://isleofdogslife.wordpress.com/2013/10/15/reach-for-the-sky-a-short-history-of-canary-wharf/

[31] Photo by David Iliff for Wikipedia. License: CC-BY-SA 3.0.

[32] Getty Images

[33] http://www.crossrail.co.uk/news/articles/roof-above-canary-wharf-crossrail-station-completes

[34] edk7 on flickr https://www.flickr.com/photos/edk7/15114568114

[35] http://www.london.anglican.org/mission/strategic-programmes/canary-wharf/

Brixton : Photo by Glenn B. Clarkson http://www.glennclarkson.com/_essay-display.php?essayID=14

[36] http://www.ideal-homes.org.uk/lambeth/lambeth-assets/galleries/brixton/electric-ave

[37] http://brixtonmarket.net/market-times/

[38] http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-london-35875379

[39] http://www.londontown.com/LondonInformation/Shopping/Pop-Brixton/54a25/

Inns of Court: Photo by J D Mack on Flickr http://flickr.com/photos/29108968@N06/2825128801

[40] http://www.itraveluk.co.uk/photos/showphoto/photo/166.php

[41] http://www.soane.org/

[42] https://www.tripadvisor.co.uk/LocationPhotoDirectLink-g186338-d214633-i90146151-Temple_Church-London_England.html

[43] Daniel Borg sur Flickr https://www.flickr.com/photos/danielborg/8036523002